Si la nucléarisation de la France vous intéresse, il vous faut visionner l’entretien que nous avons mené avec Sezin Topçu. Cette historienne, sociologue des Sciences et chargée de recherche au CNRS a tiré de sa thèse de 2010 un livre : “La France Nucléaire, l’art de gouverner une technologie contestée“.

Nous y découvrons les différentes transformations des critiques publiques et sociales portées à l’énergie nucléaire en France dans les quatre dernières décennies et l’évolution concomitante des moyens avec lesquels les gouvernements successifs l’ont imposée.

De quoi se demander in fine si, encore aujourd’hui, en cette période post-Fukushima, une critique et/ou opposition est encore possible. Voire nécessaire, puisque le nucléaire pourrait s’éteindre de lui-même

Plan de la séquence

1’00’’ le contexte de la nucléarisation en France

6’00’’ les débuts de la contestation

8’00’’ le choix technologique

10’00’’ le gouvernement de la critique

14’00’’ l’intégration de la critique

21’00’’ le mouvement antinucléaire protéiforme

23’00’’ la catastrophe de Tchernobyl en France

31’00’’ l’expertise de la critique

36’00” la compréhension du risque nucléaire

43’00” l’acceptation du risque

50’00” la modernité du nucléaire

Praesent Phasellus ut tristique Sed diam ipsum commodo pulvinar